Avocat droit de visite et d'hébergement Paris

Les enfants et le divorce

Avocat droit de visite et d'hébergement Paris

L'enfant peut disposer d'un avocat pour défendre ses intérêts dans le cadre de la procédure de divorce de ses parents.

L'article 388-1 du Code civil consacre un véritable droit de l'enfant d'être entendu dans les procédures qui le concernent.

Toutefois, cette audition peut représenter une épreuve pour un enfant confronté, pour la première fois dans la majorité des cas, au monde judiciaire.

Cette audition est demandée par l'enfant, directement ou par l'intermédiaire de son avocat dans la majorité des cas.

Le Juge, le Procureur ou les parents peuvent également être à l'initiative de cette demande.

Le Juge apprécie le discernement de l'enfant, son âge, sa maturité et la nature du litige pour y faire droit. En pratique, la majorité des enfants entendus ont plus de 13 ans.

L'enfant n'est pas partie à la procédure. Il ne peut pas témoigner en faveur de l'un ou l'autre des parents. Par contre, le Juge aux Affaires Familiales peut décider dans certains cas de l'entendre avant de prendre sa décision s'agissant de l'autorité parentale, de la résidence habituelle et du droit de visite et d'hébergement.

L'accompagnement de l'enfant par un avocat en droit de la famille permet à ce dernier d'informer le mineur des enjeux de la procédure tout en lui signalant qu'il n'a pas une position de décideur, laquelle appartient au Juge.

L'avocat a un rôle de soutien et peut aider le mineur, qu'il aura préalablement rencontré et avec qui il aura instauré un rapport de confiance, à s'exprimer.

Il ne prend fait et causes pour aucun des deux parents. Le rôle de l'avocat se limite à faire respecter au mieux les seuls intérêts de l'enfant qu'il assiste.

Le Cabinet de Maître Cathy BOUCHENTOUF situé à Paris dans le 7ème arrondissement, intervient aux côtés de votre enfant, lui assurant une écoute adaptée et la défense de ses intérêts.

Contact

Consultez également :

174 rue de l'Université
75007 PARIS